Suite à sa visite à la Pourvoirie du Lac Berval l’hiver dernier, Mahtieu Dansereau a partagé ses conseils que nous partageons cette année encore car elles sont toujours d’actualité.

Mathieu Dansereau est un grand amateur de pêche mais aussi un Prostaff pour Vexilar, Northland Fishing Tackle et Okuma fishing USA. De plus il est membre du Team Canada Pro mais aussi de l’émission Pêche en Ligne,

Mathieu Dansereau

7 février · 2017

 

La truite est une des espèces favorite des québécois. Pour la qualité de sa pêche, de son acceuil chaleureux et pour la gentillesse de son personnel, depuis 2 ans je vais à la Pourvoirie Du Lac Berval, endroit où truite arc en ciel et moucheté y sont présente. Plusieurs personne me demande avec quel leurre je pêche ou quel secteur nous pêchons… voici un clef en mains, qui je l’espère améliorera votre prochaine sortie de pêche à la truite. Notez bien, que c’est petits détails peuvent aussi faire la différence sur votre lac favoris.

Où il faut pêcher ?

Peu importe les plans d’eau, si ont veux avoir du succès à la pêche, il faut toujours privilégier des structures. Considérant que les lacs de pourvoirie sont que très rarement cartographier via les applications mobiles, il faut donc ce servir de ce que l’on remarque visuellement. Les pointes, les arbres submerger, les huttes de castor, les entrés de rivières, les dessous de quai et les falaises de roche sont tous des environnement favorable pour espéré avoir du succès.
Logiquement, si vous remarqué un secteur de pêche restreint avec plusieurs de ces environnement regrouper, il y a fort à parier qu’une bonne concentration de poisson rode au alentour.

 

Jig ou polar ?

 

J’utilise toujours les deux pour la pêche à la truite. Pour plusieurs raisons, j’utilise toujours le plus de ligne que je peux. Donc si la règlementation du secteur permet 5 lignes par permis, j’installe stratégiquement 4 polars et j’utilise ma canne à dandiner pour atteindre le maximum.

Il est important de couvrir le plus de territoire possible, de cette facons vous pourrez cibler quel secteurs payent le plus et ainsi réajuster le positionnement de vos lignes en conséquense.

La truite nage la majorité du temps en suspension; l’hiver je priorise le premier 1/3 de la colonne d’eau directement sous la glace, c’est dans ces profondeur que j’ai eu le plus de succès. Il ne faut pas avoir peur non plus de s’installer a aussi peut que 6 pouces seulement sous la surface glacé. Avec différente lignes d’installer à différentes profondeurs, vous parviendrez rapidement à cibler le « paturn » du moment afin de réajuster le restant de vos installation.

 

 

Quel leurre utilisés ?

Le régime alimentaire de la truite varie en fonction de sa taille, mais en général: plancton, cristacées, insectes, limaces, sangsues et petits poissons font partie de ses choix alimentaire. Il est donc stratégique de choisir un leurre afin d’imiter le plus possible leur chaines de nutrition. Avec le temps, j’ai remarqué que les leurres avec du rose était très efficase et se démarquaient des autres couleurs.

 

 

Mes leurres favoris…

* Larva fly Northland – Pink rainbow – 1/50oz

 

* Fire-fly jig Northland – Pink / White – 1/32oz

 

Petit ajout qui fait une énorme différence, les Pheromox de la ferme Monette sont EXCELLENT. Mais bien important, de seulement en appliquer une légère couche sur vos leurres pour avoir le plus de réalisme possible.