Malgré l’arrivée du mois de juin, les techniques de pêche sont les mêmes en ce moment qu’au début du mois de mai. Les nuits sont encore fraîches et l’eau du lac toujours très froide.

Il est important de se rappeler que le dégel a été beaucoup plus tardif cette année que les années précédentes ce qui implique que l’eau est plus froide en ce moment qu’à la normale à pareil date.

Quand l’eau est très froide, la pêche à la truite moucheté est à favoriser, c’est elle qui répondra mieux à cette température.

Voici donc un petit rappel des techniques à privilégié à cette période. D’abord le lancé léger en ciblant les zones plus exposé au soleil, les bords du lac, les endroits où le lac est moins profond bref les endroits susceptibles d’avoir de l’eau plus chaude. Il est possible de pêcher à la traîne à basse vitesse ou à la mouche aussi, mais en gardant toujours en tête que la truite cherchera l’eau plus chaude et se trouvera plus près de la surface en ce début de saison.

Il est possible de consulté les informations concernant le lac ainsi que la carte bathymétrique de ce dernier dans la section À propos de la pourvoirie

La pêche au lancé léger consiste à lancer la ligne vers un endroit ciblé et de ramener le leurre vers soi et répété en variant la cible.

La pêche à la traîne consiste à laisser «traîner» la ligne derrière l’embarcation en se déplaçant sur le lac avec le moteur à très faible vitesse. Il est primordial de ne pas circuler à haute vitesse car cela effraie la truite. En début de saison elle est plus farouche.

La pêche à la mouche est populaire aussi à cette période, moins évidente pour les débutants car cette technique demande de la pratique et une connaissance de la technique.

Pour la canne à pêche, nous suggérons l’utilisation d’une canne à pêche moyenne-légère avec un fil d’une résistance de 4 ou 6 lbs. Pour le bas de ligne, un émerillon à bille suivi d’une cuiller (Clear Wobbler la plus populaire à cette période), d’un avançon de 18 pouces et enfin un hameçon # 4 ou # 6. L’appât le plus utilisé est le vers, mais nous aimons bien y ajouter une odeur soit PowerBait pour Truite de Berckley ou le Gel Pheromox.

Par contre, lors de l’apparition de certains insectes attirants pour la truite, il est possible de choisir une mouche semblable à cet insecte et l’installer au bas d’un canne à lancer léger.

Rendu sur place, il ne faut pas hésiter à poser des questions aux responsables sur place, ils se feront un plaisir de vous conseiller.

Évidement d’autres techniques et présentations de ligne connaissent du succès sur le Lac Berval, mais nous vous présentons aujourd’hui les classiques.pêche truite